Connexion

Récupérer mon mot de passe

Si cela n'est pas de la puissance , qu'est-ce ?

Ven 26 Nov - 3:35 par Archer-Celeste



(c'est le premier du classement hein =D)

Commentaires: 9

Wasaaaabiiiiiii

Lun 11 Juil - 18:57 par Durandil

Tellement con, vivi c'est ce genre d'humour que j'aime ^^

https://www.youtube.com/watch?v=ZwFA8BOhWhI&feature=player_embedded




[ Lecture complète ]

Commentaires: 1

Les salutations d'un ancien ...

Dim 8 Mai - 23:13 par Belferoxor

Et oui. Vous avez bien lu, "auteur Belferoxor".

La majorité d'entre vous ne doit pas me connaître, j'étais dans Nouvelle Histoire pendant pas mal de mois l'année dernière. J'ai …

[ Lecture complète ]

Commentaires: 5

st ex : le petit prince : DESSINEZ MOI UN MOUTON

Dim 21 Mar - 19:17 par naka

voilà, le concours est lancé, parce que jusqu'à présent on n'en a pas eu, je veux des moutons, plein de moutons, de toutes les couleurs, de toutes les formes, enfin, qui ressemblent tout de même …

[ Lecture complète ]

Commentaires: 126


Plan détaillé de commentaire

Aller en bas

Plan détaillé de commentaire

Message par atthila le Dim 24 Jan - 22:45

Je doit faire un plan de commentaire détailler sur ce texte merci de m'aider Smile

Dans Le Planétarium, Nathalie Sarraute restitue les mouvements intérieurs de l’être, qui se dissimulent et affleurent derrière les paroles. L’intrigue du roman tourne autour d’un couple de jeunes mariés.

Devant elle partout il déblayait, émondait1, traçait des chemins, elle n’avait qu’à se laisser conduire, à se faire souple, flexible comme un bon danseur. C’était curieux, cette sensation qu’elle avait souvent que sans lui, autrefois, le monde était un peu inerte, gris, informe, indifférent, qu’elle-même n’était rien qu’attente, suspens…
Aussitôt qu’il était là, tout se remettait en place. Les choses prenaient forme, pétries par lui, reflétées dans son regard… « Viens donc voir… » Il la prenait par la main, il la soulevait de la banquette où elle s’était affalée pour reposer ses pieds enflés, regardant sans les voir les fastidieuses rangées de Vierges aux visages figés, de grosses femmes nues. « Regarde-moi ça.
Pas mal hein ? qu’en dis-tu ? Il savait dessiner le gaillard ? Regarde un peu ce dessin, ces masses, cet équilibre…Je ne parle même pas de la couleur… » De l’uniformité, du chaos, de la laideur, quelque chose d’unique surgissait, quelque chose de fort, de vivant (le reste maintenant autour d’elle, les gens, la vue par les fenêtres sur des jardins, paraissait mort), quelque chose qui tout vibrant, traversé par un mystérieux courant, ordonnait tout autour de soi, soulevait, soutenait le monde…
C’était délicieux de le déléguer pour qu’il fasse le tri, de rester confiante, vacante, offerte, à attendre qu’il lui donne la becquée, de le regarder cherchant leur pâture dans les vieilles églises, chez les bouquinistes sur les quais, les marchands d’estampes. C’était bon, c’était réconfortant.
Une sensation de détente, de sécurité retrouvée, a recouvert petit à petit la douleur, la peur. Il est si ardent, si vivant, il y met une telle passion… C’est cela qui lui permet de découvrir, d’inventer, cette ferveur, cette intensité de sensations, ces désirs effrénés. Elle se sent bien maintenant. L’édifice ébranlé, vacillant, s’est remis petit à petit d’aplomb… C’est ce qui lui manque à elle, cette passion, cette liberté, cette audace, elle a toujours peur, elle ne sait pas… « Tu crois ? Chez nous ? Mais je ne vois pas… » Il riait, il lui serrait le bras… « La grosse bête, non, pas celle-ci, voyons, c’est un fauteuil Voltaire, non, là, tendue de soie rose pâle, la bergère2… » Elle s’était sentie d’un coup excitée, elle avait participé aussitôt, cela avait touché un de ses points sensibles, à elle aussi, la construction de leur nid ; elle était un peu effrayée… « Ca doit coûter une fortune…Pas ça chez nous, Alain ! Cette bergère ? » Elle aurait plutôt, comme sa mère, recherché avant tout le confort, l’économie, mais il l’avait rassurée : « Mais regarde, voyons, c’est une merveille, une pièce superbe…Tu sais, ça changerait tout, chez nous… » Le mariage seul donne des moments comme celui-ci, de fusion, de bonheur, où, appuyée sur lui, elle avait contemplé la vieille soie d’un rose éteint, d’un gris délicat, le vaste siège noblement évasé, le large dossier, la courbe désinvolte et ferme des accoudoirs… Une caresse, un réconfort coulait de ces calmes et généreux contours…au coin de leur feu… juste ce qu’il fallait…
« Il y aurait la place, tu en es sûr ?
– Mais oui, entre la fenêtre et la cheminée… ».
Tutélaire3, répandant autour d’elle la sérénité, la sécurité – c’était la beauté, l’harmonie même, captée, soumise, familière, devenue une parcelle de leur vie, une joie toujours à leur portée.

Nathalie Sarraute, Le Planétarium, ©️ Gallimard (1959)
avatar
atthila
°-°Le Puissant Atthila°-°
°-°Le Puissant Atthila°-°

Masculin Localisation : Dans le froid ...
Messages : 336
Humeur : Mouai aussi un petit peu mais bon bref voila quoi
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plan détaillé de commentaire

Message par Evangelline le Dim 24 Jan - 22:51

euh trouve la problematique deja , ca sera plus simple
avatar
Evangelline
°o°_Enamira_°o°
°o°_Enamira_°o°

Féminin Messages : 307
Humeur :
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plan détaillé de commentaire

Message par kachou le Dim 24 Jan - 23:33

bah bon courage ^^ moi les commentaires détaillés sa fait un petit bout de temps que j'en ai plus fait donc je ne peux t'aider désoler Neutral
avatar
kachou
°-°Terreur des terres°-°
°-°Terreur des terres°-°

Masculin Messages : 91
Humeur : d'un calme paisible .. * hum hum *
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plan détaillé de commentaire

Message par Nate-girl le Dim 24 Jan - 23:39

Commantaire détaillé = commantaire composé ? Parceque j'connais que le second
avatar
Nate-girl
°-°_élu des mers_°-°
°-°_élu des mers_°-°

Masculin Messages : 214
Age : 91

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plan détaillé de commentaire

Message par atthila le Dim 24 Jan - 23:57

En faite c'est le plan du commentaire les grande parti et sous parti
avatar
atthila
°-°Le Puissant Atthila°-°
°-°Le Puissant Atthila°-°

Masculin Localisation : Dans le froid ...
Messages : 336
Humeur : Mouai aussi un petit peu mais bon bref voila quoi
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plan détaillé de commentaire

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum